Politique

Transgression

Dans son sujet d’hier,http://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2011/08/15/l-e…, Pascal Descaillets évoque l’agenda de la CUAE dont il fustige le propos qui accompagne la date du 1er août.
Dans le commentaire que Monsieur Descaillets a bien voulu accepter que je poste sur son blog, je lui pose une question à laquelle je n’aurai sans doute pas de réponse sauf si…sait-on jamais?
Or il serait bon de s’arrêter sur ces pratiques qui sévissent sur toutes sortes d’affiches et qui bafouent l’image. Car c’est bien de cela dont il s’agit, pour le 1er août ou pour tout autre forme de représentation. C’est l’ordre symbolique qu’on agresse. Et c’est de cela que s’offusque Pascal Descaillets.
Il conviendrait néanmoins de considérer l’ensemble des traitements réservés aux symboles, qu’ils soient patriotiques ou non. Car rétorquer, comme s’y sont employés les Jeunes socialistes* aux Jeunes UDC**, ne profite ni aux uns ni aux autres.
Et certes pas davantage non plus, monter en épingle un agenda dont l’article d’Aurélie Toninato paru dans la Tribune de Genève du 15 août dernier, rend compte de manière très objective et sans polémique ajoutée.
http://www.tdg.ch/geneve/actu/phrase-agenda-universitaire…
 
*    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2011/08/10/l-intolerance-..
.** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2011/08/09/yahoo-actualites.html
 
14:05 Écrit par Hélène Richard-Favre dans Actualités, Air du temps, Politique et medias | Lien permanent |Commentaires (3) | Trackbacks (0) | Envoyer cette note | Tags : agenda cuae, jeunes socialistes, jeunes udc, ordre symbolique |   del.icio.us |  |  Digg |  Facebook

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire