Culture, Histoire, Politique, société, Voix

Spoutnik V, courage, fuyons!

Quand la RTS, ou du moins l’un de ses journalistes, tellement conditionné par le point de vue à faire passer à tout prix sur la Russie se révèle, c’en devient pathétique.

Hier 2 février, le présentateur du téléjournal de 19:30 parle du vaccin russe Spoutnik V. Comment le présente-t-il?

En n’omettant surtout pas de rappeler le sort qui attend celui dont on va encore longtemps entendre parler tant le feuilleton est lancé sur toutes les radios, les télévisions, les journaux, les magazines, Alexeï Navalny.

Ainsi a-t-on droit à ceci, « cette  même Russie qui envoie Alexeï Navalny en colonie pénitentiaire fait aujourd’hui un succès scientifique majeur avec son vaccin Sputnik… »

Et dans la foulée, le journaliste suisse commet ce lapsus si révélateur tandis qu’il interroge son invité sur le vaccin russe : « Bertrand Kiefer, comment a-t-on pu mépriser à tort, ce virus russe… »

Quand l’esprit est à ce point possédé par la vision négative de la Russie, on s’étonne, ensuite, de voir réagir celles et ceux que l’on qualifie de « russophiles » quand ce n’est pas directement de « suppôts du Kremlin »?

La Russie, pour qui sait échapper au prisme des rédactions de tant de nos médias mainstream occidentaux, est connue pour sa médecine de pointe. Et pas que pour elle, pour bien d’autres disciplines où elle excelle.

Mais on préfère la présenter sans cesse sous un angle politique, le plus souvent orienté par le regard des mêmes spécialistes, expert(e)s et autres défenseurs ou défenderesses de droits humains.

Réalisent-ils, réalisent-elles qu’en fin de compte, c’est un pays qui est insulté quand il ne cesse d’être ramené à sa seule dimension politique à l’exclusion de toute autre?

Ont-ils, ont-elles conscience, ces grands connaisseurs, ces grandes connaisseuses de la Russie, de l’arrogance et du mépris qui entourent pareille déconsidération de l’ensemble des activités qui s’y déploient avec succès et brio?

Mais tout cela ne date pas d’hier, hélas. Cela dure depuis des décennies tant on cherche à ramener « la Russie de Poutine » à l’ex-URSS dont on sait comment elle a été utilisée comme épouvantail…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

  • Reply Daniel 4 février 2021 at 15h28

    « cette même Russie qui envoie Alexeï Navalny en colonie pénitentiaire »

    Ah bon, parce que si on est un opposant on n’a pas le droit de le condamner pour escroquerie (procès Yves Rocher, société française)? Voilà un tout nouveau droit de l’homme.

    Jamais un mot sur les USA.

    Ces mêmes USA qui veulent envoyer Assange dans un pénitencier, qui subit une torture blanche…

    Ces mêmes USA dont le Trump s’est dépêché de faire exécuter les condamné fédéraux avant d’être viré comme le criminel qu’il est…

    Ces mêmes USA qui agressent des pays souverains parce qu’ils ne supportent pas les Etats souverains…

    Bref ces mêmes USA, tout ce qu’il peuvent faire et font, ce n’est rien pour ce « journaliste » devant ce « crime contre l’humanité » qui est d’enfermer le tueur de cafards pour 30 mois.

    Alors qu’Assange qui n’a commis que le crime d’être un vrai journaliste et d’informer le monde des crimes yankees risque des dizaines d’années de pénitencier.

    Ce « journaliste » de la RTS sert la propagande impérialiste. Il devrait demander un salaire à la cia s’il ne le reçoit pas déjà. Pour services rendus.

  • Laisser un commentaire