société

Weinstein-Ramadan

capture d’écran google
Et si, dans ces affaires de harcèlement ou d’abus sexuels et de viols, les femmes étaient les grandes perdantes?
Les encourager à parler ne prédit rien de ce qui sera fait de leurs dépositions. Raison pour laquelle tant de victimes de violences sexuelles se réfugient dans le silence ou tentent l’oubli.
Ces femmes se doutent, le plus souvent, que l’écoute qui sera éventuellement prêtée à leur parole ne changera pas grand chose à leur sort ni à celui d’autres femmes.
Or dans les affaires tant médiatisées qui visent Harvey Weinstein ou Tariq Ramadan, l’idée que l’une serait peut-être liée à l’autre ou inversement n’est pas écartée par certains commentateurs.
A observer les réactions qui entourent ces affaires, d’aucuns se demandent, alors, si les femmes qui ont dénoncé les actes sexuels que leur auraient imposés ces deux hommes n’auraient pas été utilisées
C’est dire à quel point l’arbre cacherait la forêt.
Et à quel point, la défense d’une cause serait mise en avant au profit d’intérêts bien précis et surtout bien éloignés de tant de souci éthique affiché…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire