Culture, Economie, Histoire, Politique, société, Voix

Ukraine 2022… feu l’écrivain Limonov, 1992…

Il a été question, ici, de feu l’écrivain Edouard Limonov, décédé à Moscou le 17 mars 2020, soit il y a juste deux ans.

Édouard Veniaminovitch Limonov, de son vrai nom Savenko, est né le 22 février 1943 à Dzerjinsk. Tout le monde est désormais sans doute en mesure de situer cette ville d’Ukraine.

Limonov quitte l’ex-URSS en 1974 et retourne en Russie en 1991. Trois plus tard, il créée le Parti national-bolchevique, va se battre en Croatie aux côtés des Serbes, puis en Ukraine aux côtés des Russes.

En 1974, lorsqu’il fut contraint d’émigrer, il ne se préoccupait pas encore de politique. Il dit vingt ans plus tard : « Je n’ai jamais protesté ni contre la politique de l’URSS ni contre l’idéologie. La seule chose pour laquelle je me suis battu, c’est pour qu’il y ait plus de libertés pour l’art. »

Emmanuel Carrère lui a consacré un ouvrage. Privé du Prix Goncourt en raison du choix de son personnage, il a tout de même été auréolé du Renaudot.

Qu’on aime ou pas Limonov est une question d’appréciation libre à chacune et chacun.

Mais qu’on ne s’arrête pas sur ses propos tenus en 1992 serait dommage tant ils saisissent. Les voici, je vous propose de les découvrir, ils sont sous-titrés en français.

L’écrivain a été un farouche opposant à Vladimir Poutine. Mais comme nombre de ses compatriotes, il l’a soutenu lors du rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie.

Qui s’est intéressé, ici, à ce qui s’est passé sur place en 2014 sinon pour nous parler de « petits hommes verts »?

Je ne vais pas revenir sur la qualité de l’information qui nous est livrée, même plus jour après jour mais heure par heure sinon minute par minute. Je tiens juste à partager ce qu’a dit l’écrivain.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Robert Roudet 19 mars 2022 at 16h44

    Je tenais Limonov pour un type à la limite du fou, peu sympathique de surcroît, son parti national- bolchévique ressemblait par certains côtés à un canular de mauvais goût. Mais je viens d’écouter ses paroles de 1992 et il avait un côté visionnaire qu’il faut bien lui reconnaître maintenant…. Impressionant.

  • Reply Daniel 20 mars 2022 at 01h39

    Voici ceux que le monde occidental « civilisé », occidental dont la Suisse couvre, soutient, finance, arme:

    « watch the Azov (Nazi) Bn. burn a Russian POW alive. (warning and this is very real) »
    https://www.veteranstoday.com/2022/03/19/breathtaking-russia-destroys-ukie-ballistic-missile-storage-with-kinzhal-hypersonic-weapon/

  • Reply José-Dominique 23 mars 2022 at 17h27

    Bravo pour ce très bon résumé de la vie d’Édouard Limonov.
    J’imagine que vous connaissez le site « Tout sur Limonov ».
    Le lien de la première page (il y 130 pages au total, toutes avec beaucoup d’informations) :
    https://www.tout-sur-limonov.fr/

    • Reply Hélène Richard-Favre 23 mars 2022 at 17h57

      Merci de votre appréciation, très touchée et honorée!

      Oui, je connais le site et le recommande!

    Laisser un commentaire