Culture, Economie, Histoire, Politique, société, Voix

La liberté de publier la haine

On sait que les appels à la haine sont répréhensibles, me semble-t-il. Ou bien me trompé-je?

Car je m’interroge sur ce commentaire publié sous un article du grand quotidien français Le Monde dont on n’ignore pas les sympathies et les antipathies mais cela le regarde et c’est son droit de les afficher.

En revanche, est-ce tolérable de lire qu’il faut affamer la Russie?

L’article commenté est une tribune signée par le Prix Goncourt 2006, Johathan Littell, écrivain et cinéaste franco-américain.

Entendons-nous, chacune et chacun est libre de s’adresser à ses « chers amis russes ». Savoir s’ils le liront est une autre histoire.

Surtout lorsqu’on découvre, en commentaire, pareille injonction à la famine d’un peuple.

La littérature offre un espace où sont susceptibles de se déployer les abysses et les noirceurs de l’être humain, Jonathan Littell s’y est employé, entre autre dans son ouvrage couronné.

Mais qu’un grand quotidien français rende public ce souhait morbide au peuple russe, en réaction à la tribune de l’écrivain, laisse vraiment perplexe.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

5 Commentaires

  • Reply Robert Roudet 27 mars 2022 at 18h01

    L’article du Monde cité ici est à la limite du déchiffrable tellement les caractères sont minuscules, mais j’ai compris que Litell propose d’affamer la population russe. D’une part, je doute que ce soit si facile à faire, mais surtout… je me dis que quelqu’un qui a écrit les Bienveillantes ne peut pas être tout à fait normal. Et un ou deux reportages que j’ai vus de lui me semblent traduire toujours les mêmes obsessions, bizarres, répugnantes. La question est de savoir pourquoi le Monde lui accorde cette place. Mais ce journal n’est pas à mon sens un modèle de quelque point de vue que ce soit.

    • Reply Hélène Richard-Favre 27 mars 2022 at 18h59

      Robert Roudet, ce n’est pas Littell qui lance cet appel morbide, j’ai bien indiqué qu’il s’agit d’un commentateur.
      Pour lire ce qu’il a écrit et qui figure en capture d’écran, si vous cliquez sur l’image, vous pouvez l’agrandir et alors son propos vous sera accessible!

  • Reply Daniel 27 mars 2022 at 21h51

    « On sait que les appels à la haine sont répréhensibles, me semble-t-il. Ou bien me trompé-je? »

    Vous ne vous trompez pas, article 261 du CP suisse:
    « Art. 261bis
    Quiconque, publiquement, incite à la haine ou à la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse ou de leur orientation sexuelle, quiconque, publiquement, propage une idéologie visant à rabaisser ou à dénigrer de façon systématique cette personne ou ce groupe depersonnes, quiconque, dans le même dessein, organise ou encourage des actions de propagande ou y prend part, quiconque publiquement, par la parole, l’écriture, l’image, le geste, par des voies de fait ou de toute autre manière, abaisse ou discrimine d’une façon qui porte atteinte à la dignité humaine une personne ou un
    groupe de personnes en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse ou de leur orientation sexuelle ou qui, pour la même raison, nie, minimise grossièrement ou cherche à justifier un génocide ou d’autres crimes contre l’humanité,
    quiconque refuse à une personne ou à un groupe de personnes, en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse ou de leur orientation sexuelle, une prestation destinée à l’usage public,est puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire. »

    Il y a aussi l’article 296:
    Art. 296
    « Celui qui, publiquement, aura outragé un État étranger dans la personne de son chef, dans son gouvernement ou dans la personne d’un de ses agents diplomatiques ou d’un de ses délégués officiels à une conférence diplomatique siégeant en Suisse ou d’un de ses représentants officiels au sein d’une institution interétatique ou de son organisation établie ou siégeant en Suisse, sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire. « 

  • Reply Daniel 27 mars 2022 at 22h28

    En agrandissant l’image du commentaire, il est possible de le lire. (Ctrl + « + »).

    Encore un commentateur qui soutient les nazis, c’est très commun en ce moment. Cet amour des nazis serait un phénomène intéressant à observer, s’il n’était pas si tragique pour les victimes. La propagande arrive à faire croire que les Russes tuent les « Ukrainiens », alors que les civils russophones sont massivement torturés et assassinés par les nazis et que les Russes ne ciblent que des objectifs militaires.

    La Russie est bien sûr démocratique puisque le gouvernement est soutenu massivement par son peuple. Nous verrons prochainement combien soutiendront Macron. Ce que veut ce commentateur, c’est la pillage de la Russie pour ses ressources pour que les occidentaux puissent maintenir leur niveau de vie. « Démocratie » dans le sens entendu revient à créer une bourgeoisie qui ruine le peuple comme en France alors que les capitalistes continuent à amasser des fortunes leur permettant de se faire construire des bunkers en Nouvelle Zélande. Les commentateurs de ce genre sont tellement stupides qu’ils ne se rendent pas compte que la Russie est un pays où la solidarité n’est pas un vain mot. Et qui regorge de richesses qui trouveront preneurs ailleurs. Comme la Russie est exportatrice de céréales, il faudrait voir comment il est possible d’affamer les Russes. En pulvérisant des herbicides sur les champs de blé? LOL. Alors que les européens sont tellement désespérément privé de matières premières qu’eux vont réellement souffrir par une hausse des prix importante. La Suisse par exemple n’est pas autosuffisante en énergie et alimentation.

    En fait ce commentateur ne prouve qu’une chose, hormis le fait de manifester sa haine: c’est un sombre crétin.

  • Reply Daniel 28 mars 2022 at 00h02

    https://www.youtube.com/watch?v=EhAG8k42H3M

  • Laisser un commentaire