Culture, Politique, société, Voix

Après Alexandre Navalny, voici Sergueï, du même nom!

Nier l’évidence que trop de nos journalistes semblent ne pas même savoir de quoi, en l’occurrence, de qui ils parlent tandis qu’ils reprennent en boucle, sans même les vérifier, ce qu’ils estiment être des « informations », la preuve peut en être donnée à ce détail. En effet, comment Christophe PASSER pour Le Matin Dimanche en Suisse, et Caroline ROUX pour C dans l’air en France peuvent-ils ignorer le véritable prénom de celui dont ils ne manquent pas d’insister sur le sort adverse, je veux parler ici d’Alexeï Navalny?

Le premier l’a appelé Alexandre, il en a été question ici, la seconde quant à elle, lui a préféré le prénom de Sergueï. Franchement, est-ce bien sérieux? Quand un homme serait aussi connu et reconnu tel le « principal opposant » de Vladimir Poutine qu’il n’est en réalité pas, comment peut-on se méprendre sur son prénom? Serait-ce qu’ils se valent tous? Alexandre, Sergueï, Alexeï, et pourquoi pas Boris, Nicolaï et tant d’autres encore?

Alexandre, Sergueï ou Alexeï ne changent rien au fait que l’homme soit emprisonné, nous sommes d’accord. Mais cela change beaucoup au fait que, si des journalistes de référence commettent des erreurs d’identité, on ait des raisons de s’inquiéter de la qualité des informations qu’ils délivrent. Donc que Monsieur PASSER et Madame ROUX se montrent à la hauteur leur très large audience qui suppose de leur part une maîtrise de leurs sujets! Au lieu de quoi, c’est leur crédibilité qu’ils engagent.

Même si, on l’a compris de longue date, nos médias dits mainstream sont acquis à la cause qui consiste à traiter avec mépris, arrogance et ignorance tout un pays, la Russie en l’occurrence, au prétexte que celle-ci serait tenue par un homme, empoisonneur de son « principal opposant » et réduisant à néant toute opposition d’ailleurs après qu’il a réussi à « s’offrir le Kremlin jusqu’en 2036 » comme l’indiquait le titre de C dans l’air, même si on a bien compris tout cela, le laisser dire sans broncher? Non.

Et les réactions qui ont accompagné celle que j’ai exposée ici après avoir vu l’émission diffusée ce 6 avril sur France 5  ont montré que, très nombreuses sont les personnes qui se sont forgé une vision de la Russie autre que celle qui nous est imposée par tant de journalistes, tout simplement parce que lesdites personnes y ont travaillé, parce qu’elles y ont vécu, parce qu’elles ont pris le temps de s’y intéresser. Elles sont donc à même d’exercer leur sens critique tandis que les correspondant(e)s sur place ont surtout pour mission de suivre la ligne fixée par leur rédaction. Et qu’on ne vienne pas me traiter de complotiste, je le sais de source sûre pour avoir échangé avec des journalistes, entre autre au sujet de la Crimée où je me suis rendue en 2014.

Oui, je suis partie de Genève le 17 juillet au soir alors que venait d’être abattu, l’après-midi même dans le sud-est de l’Ukraine, le boeing de la Malaysia Airlines MH17 qui ne laissait aucun survivant des 283 passagers et des 15 membres de l’équipage embarqués à bord. Je ne me rendais pas en Crimée pour des raisons politiques ou quelque motif en lien avec les activités que d’aucuns me soupçonnent déployer au service du Kremlin, non, je me portais au secours d’un proche. Agressé à plusieurs reprises et spolié d’à peu près tous ses biens par des Ukrainiens, il lui était impossible de quitter l’hôpital où il avait été admis et de rentrer seul à Moscou. Sa famille étant dans l’incapacité absolue de lui venir en aide, je me suis proposée.

Voilà comment j’ai découvert à quel point les Criméens étaient heureux d’avoir réintégré la Russie, j’en avais rendu compte sur mon blog d’ailleurs. Mais bon, il faut surtout parler, en Occident,d ‘ « annexion » de la péninsule par les Russes, il faut surtout parler de la menace qu’ils font peser le long de leur frontière avec l’Ukraine, il faut surtout rappeler comme s’y est employée l’une des invitées de C dans l’air, les « petite hommes verts » qui auraient oeuvré à ce que la Crimée réintègre le giron russe, bref, il faut en priorité dénigrer, salir et noircir la Russie qu’on se contorsionne à présenter comme celle « de Poutine ».

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

6 Commentaires

  • Reply Charles 05 10 avril 2021 at 09h47

    C est très bien écrit votre article-chapeau Mme Hélène Richard-Favre, Merci.

    Avec un peu d humour jaune identique aux bouffonneries de l affaire de l emprisonnement (mais c est la loi et comme on dit: dura lex sed lex!) de M. Alexandre Navalny ou Seguei Navalny, ils ont oublié de lui donner à tout hasard le prénom de Vladimir tant qu y est !?

    Par ailleurs, ce n est pas anodin de se tromper en nommant M. Navalny d Alexandre de prénom! Ce dernier prénom rappelle de l autre Alexandre Litvinenko, un ressortissant russe mort à Londres en 2006 « soit dit » empoisonné par le polonium « russe » .

    De même pour le prénom de « Sergueï » Navalny comme celui de M. Skripal (ancien agent de renseignement militaire russe puis espion) qui le 4 mars 2018, ce M. Sergueï Skripal, « nous dit-on » a été empoisonné par le Novitchok « russe!

    In fine, je suggère à M. Christophe PASSER pour Le Matin Dimanche en Suisse et à Mme Caroline ROUX pour C dans l’air en France, d ajouter tant qu on y est un autre prénom à M. Navalny qui est celui de Dawn (Sturgess de nom de famille et qui est mort le 8 juillet 2018 empoisonné aussi , « nous dit-on » par le polonium « russe!

    E LA NAVE VA….Et bon fin de semaine agréable quand même
    https://www.youtube.com/watch?v=YICrFKp8JFk
    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Reply Charles 05 10 avril 2021 at 10h44

    Erratum

    C est très bien écrit votre article-chapeau Mme Hélène Richard-Favre, Merci.

    Avec un peu d humour jaune identique aux bouffonneries de l affaire de l emprisonnement (mais c est la loi et comme on dit: dura lex sed lex!) de M. Alexandre Navalny ou Serguei Navalny, ils ont oublié de lui donner à tout hasard le prénom de Vladimir tant qu on y est !?

    Par ailleurs, ce n est pas anodin de se tromper en nommant M. Navalny d Alexandre de prénom! Ce dernier prénom rappelle l autre Alexandre Litvinenko, un ressortissant russe mort à Londres en 2006 « soit dit » empoisonné par le polonium « russe » .

    De même pour le prénom de « Sergueï » Navalny comme celui de M. Serguei Skripal (ancien agent de renseignement militaire russe puis espion) qui le 4 mars 2018, ce M. Sergueï Skripal, « nous dit-on » a été empoisonné par le Novitchok « russe!

    In fine, je suggère à M. Christophe PASSER pour Le Matin Dimanche en Suisse et à Mme Caroline ROUX pour C dans l’air en France, d ajouter tant qu on y est un autre prénom à M. Navalny qui est celui de Dawn (Sturgess de nom de famille, naissance au Royaume uni) et qui est morte le 8 juillet 2018 empoisonnée aussi , « nous dit-on » par le polonium « russe!

    Pour finir doublement avec beauté : E LA NAVE VA….Et bon fin de semaine agréable quand même
    https://www.youtube.com/watch?v=YICrFKp8JFk
    Bien à Vous.
    Charles 05

    https://www.youtube.com/watch?v=XKRj-T4l-e8

    • Reply Hélène Richard-Favre 10 avril 2021 at 13h16

      Merci de votre subtile constat en relation avec les prénoms utilisés, Charles 05 et merci des merveilles en image, parole et musique que vous nous offrez en lien. Sublimes!

  • Reply Daniel 10 avril 2021 at 21h17

    Vous avez bien du mérite pour relever toute cette pourriture non pas journalistique, mais de pure propagande. Je l’ai dit et je le redis: toute cette propagange n’a pas d’autre but que de préparer l’opinion occidentale à une guerre contre la Russie. Déjà les nuages s’amoncellent sur la Nouvelle Russie…

    Ces propagandistes sont des fauteurs de guerre. Ils sèment la haine, mais il n’y a aucun article de loi pour nous protéger de cette haine.

  • Reply Charles 05 11 avril 2021 at 09h52

    Une 3 ème guerre mondiale va-t-elle avoir lieu sous peu ? Ne durerait-elle que 30 minutes à tout casser et le premier fou (=USA/Etat Voyou et alliés serpillières ) qui appuiera sur le bouton nucléaire , un feu d artifice gigantesque démarrerait… Le budget militaire des USA est 10 fois plus que la Russie donc il faudrait que les USA les consomment, les vendent et ainsi de suite.

    Néanmoins, cette 3 ème guerre est résumée en terme sexy anglo-saxon de WW3, elle a déjà démarré avec des armes traditionnelles (sauf les essais avec les bombes au neutron au Yémen, entre autres) depuis les années nonante avec 30 millions de morts et d assassinées à ce jour sans parler des destruction massives. Ne nous trompons pas, la WW3 est déjà en marche, info pour ceux qui ne sont pas encore réveillés …

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Reply Charles 05 11 avril 2021 at 10h46

    —J aimerais bien savoir si un avion militaire russe de reconnaissance frôlerait les côtes USA, que se passe-t-il comme réaction des USA/Otan/UE et le monde entier?L USA tire-t-il dessus de sommation ou carrément le descendre?

    —Par contre le Pentagone, qui se dit inquiet par le «comportement de la Russie dans l’est de l’Ukraine» a envoyé ses avions tout récemment survoler l’espace aérien international au-dessus de la mer Noire pour y surveiller l’activité navale russe et tous les mouvements des troupes en Crimée et le Pentagone n a pas oublié certainement de survoler les Côtes-Est de la Russie! Moi, je trouve quand même « que la Russie exagère un peu trop et je m explique:Elle a poussé ses frontières jusqu à s y coller aux bases militaires de l OTAN(Bras droit armé des USA), bases qui encerclant la Russie mais qui sont dirigées d après le Pentagone contre l Iran (blague à part!) et qui juxtaposent les frontières russes faute de la Russie qui a poussé ses frontières comme cité ci-dessus! » Sacré Poutine!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Laisser un commentaire