société

Ceci n’est pas de la pub

Dans une pharmacie, dotée d’un rayon parfumerie, on m’explique la différence entre produits cosmétiques vendus par l’une et par l’autre.
C’est la sensibilité des peaux.
On me loue, alors, les vertus d’une marque, « La Prairie » pour ne pas la nommer. J’écoute avec attention la personne fort sympathique qui me la présente.
Elle est là encore quelques jours, j’ai le temps de décider si je vais me lancer dans l’achat de produits dont les prix affichés en image ci-dessus laissent, comment dire, songeur.
Ah mais, s’exclame-t-elle, appuyée par ses collègues tout aussi charmantes qu’elle, il y a une action! Une réduction telle que je n’en trouverai sans doute plus si je tarde à réaliser le bénéfice offert.
Bien sûr…
Après tout, le montant d’une de ces merveilles est à peine plus élevé que certains salaires ou autres rentes perçues par tant de citoyennes et de citoyens.
Et puis, vous verrez, me dit-on encore, une fois que vous goûterez à ces produits, vous ne pourrez plus vous en passer C’est comme une drogue…
Eh bien donc…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire