Culture, Economie, Histoire, Politique, Religions, société, Voix

Covid-19, l’avenir en clair-obscur

En périodes de crise, il n’est pas rare que cultures, éducations, croyances ou idéologies soient bouleversées.

On se découvre soudain proche d’une personne de laquelle, jamais, on ne l’aurait pensé tandis qu’elle arborait telle ou telle valeur.

Ou alors, voici que soudain, une autre se montre très différente de ce qu’on avait perçu d’elle, bref, les surprises peuvent s’avérer nombreuses.

Déduire, à partir de là, comment se profilerait l’avenir paraît risqué.

Car s’il existe, certes, des ruptures d’ordre axiologique susceptibles de se produire, rien n’assure que ce qui a jusque là prévalu comme référence ne disparaisse de manière radicale.

Dans le cadre de ce que nous vivons à l’échelle planétaire avec le Covid-19, imaginer qu’un monde nouveau naisse après la crise relève de la projection.

Mais on le sait, elle est nécessaire. A maints égards et parce qu’on y échappe difficilement, quelle que soit sa tonalité.

Claire ou sombre ou les deux sachant que l’une appelle le plus souvent l’autre.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Kohler Richard 30 mars 2020 at 11h46

    Excusez-moi, mais il n’y a que Charles05 et moi qui parlons présentement, mais c’est pas grave :
    Ce temps de crise est extrêmement propice pour aider les gens à faire leur introspection et de se remettre en question.
    À mon avis, ce serait l’heure de changer de modèle de société et de modèle de consommateur, si on ne veut pas se rapprocher du précipice …
    … et c’est un virus qui vous le demande..
    Le virus vous demande aussi de contrôler votre peur, votre anxiété, votre angoisse, car dans un état pareil, votre corps se contracte et ne peut se défendre efficacement contre moi..

  • Reply Hélène Richard-Favre 30 mars 2020 at 13h54

    Richard Kohler,

    Ne vous excusez pas! La réduction des commentaires est aussi le fait que ce blog n’a plus eu droit à sa place, neuf ans occupée, sur le site de la « Tribune de Genève »… Là, chaque fois qu’un(e) intervenant(e) commentait, cela apparaissait sur la plateforme et faisait réagir. C’est d’ailleurs ce qui semble avoir valu au blog sa fin…

    Cela dit, les commentaires sont plus nombreux sur les divers réseaux sociaux où le blog est partagé!

  • Reply Richard Kohler 1 avril 2020 at 17h10

    Une video que je vous recommande :
    https://youtu.be/KslHhOK_n6c
    C’est presque pire qu’un complot !
    RK

  • Laisser un commentaire