Economie, Politique, société, Voix

En ce 8 mars

Oui, ce 8 mars est la journée internationale des droits des femmes.

On manifeste, on se souhaite le meilleur qui soit, tout cela sur fond d’épidémie de coronavirus, difficile de ne pas le savoir.

Il n’empêche.

Pour ma part, en ce 8 mars, c’est un article que je découvre à l’instant que je souhaite porter à votre connaissance.

On y lit, en effet, que quatre jeunes trisomiques ont pris l’initiative d’ouvrir leur propre restaurant tandis qu’aucun emploi ne leur était offert en dépit de leur formation professionnelle.

Pareille information est un cadeau au sein de la noirceur ambiante.

Que vive l’entreprise de ces jeunes gens que leur handicap n’a pas découragés! Et que force leur soit toujours accordée de dominer les obstacles qui surviendraient.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

  • Reply louistisserand 8 mars 2020 at 19h08

    Est-ce à comparer le sort du Droit des Femmes avec le Droit des travailleurs handicapés, des trisomiques, hommes ou femmes ?
    https://optipharm.eu/votre-pharmacien-vous-conseille/137/la-trisomie-21-et-autres-pathologies-genetiques-3.html
    selon Alain Juppé, chaque homme a en lui son côté féminin. Le candidat à la primaire de la droite débattait de « l’égalité femme-homme » avec ses comités de soutien féminins. Il a fait de cet objectif l’une de ses « causes nationales », ce qui ne la pas porté au Pinacle. La famille de Juppé dément : Froid, absent, rigide… l’ex-femme et les enfants d’Alain Juppé balancent : Christine Leblond, sa première épouse, et mère de ses deux premiers enfants, Marion et Laurent. « La relation d’Alain avec l’amour est compliquée, nous avons eu une relation passionnelle, passionnée, mais ensuite quand on vit avec lui, il ne sait pas comment aimer », explique celle qui a épousé le maire de Bordeaux le 30 juin 1965.
    « J’ai l’impression de n’avoir reçu aucune affection »
    A Jérusalem se trouve le temple de Salomon, où Jésus fut tenté par le diable, qui le mit à l’épreuve en lui proposant de monter au pinacle, c’est-à-dire au sommet de l’édifice, et de se jeter dans le vide.
    LUC 4 : 1Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert, 2où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu’ils furent écoulés, il eut faim. 3Le diable lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu’elle devienne du pain. 4Jésus lui répondit: Il est écrit: L’Homme ne vivra pas de pain seulement.
    5Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, 6et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. 7Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. 8Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
    9Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça sur le haut du temple, et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi d’ici en bas;
    10car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet, Afin qu’ils te gardent;
    11et: Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.
    12Jésus lui répondit: Il est dit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.
    13Après l’avoir tenté de toutes ces manières, le diable s’éloigna de lui jusqu’à un moment favorable.
    14Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour. 15Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous.
    16Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture, 17et on lui remit le livre du prophète Esaïe. L’ayant déroulé, il trouva l’endroit où il était écrit:
    18L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés,
    19Pour publier une année de grâce du Seigneur. 20Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui. 21Alors il commença à leur dire: Aujourd’hui cette parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie. 22Et tous lui rendaient témoignage; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche, et ils disaient: N’est-ce pas le fils de Joseph? 23Jésus leur dit: Sans doute vous m’appliquerez ce proverbe: Médecin, guéris-toi toi-même; et vous me direz: Fais ici, dans ta patrie, tout ce que nous avons appris que tu as fait à Capernaüm. 24Mais, ajouta-t-il, je vous le dis en vérité, aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrie. 25Je vous le dis en vérité: il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d’Elie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu’il y eut une grande famine sur toute la terre; 26et cependant Elie ne fut envoyé vers aucune d’elles, si ce n’est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon. 27Il y avait aussi plusieurs lépreux en Israël du temps d’Elisée, le prophète; et cependant aucun d’eux ne fut purifié, si ce n’est Naaman le Syrien. 28Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu’ils entendirent ces choses. 29Et s’étant levés, ils le chassèrent de la ville, et le menèrent jusqu’au sommet de la montagne sur laquelle leur ville était bâtie, afin de le précipiter en bas. 30Mais Jésus, passant au milieu d’eux, s’en alla.
    31Il descendit à Capernaüm, ville de la Galilée; et il enseignait, le jour du sabbat. 32On était frappé de sa doctrine; car il parlait avec autorité. 33Il se trouva dans la synagogue un homme qui avait un esprit de démon impur, et qui s’écria d’une voix forte: 34Ah! qu’y a-t-il entre nous et toi, Jésus de Nazareth? Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es: le Saint de Dieu. 35Jésus le menaça, disant: Tais-toi, et sors de cet homme. Et le démon le jeta au milieu de l’assemblée, et sortit de lui, sans lui faire aucun mal. 36Tous furent saisis de stupeur, et ils se disaient les uns aux autres: Quelle est cette parole? il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent! 37Et sa renommée se répandit dans tous les lieux d’alentour.
    38En sortant de la synagogue, il se rendit à la maison de Simon. La belle-mère de Simon avait une violente fièvre, et ils le prièrent en sa faveur. 39S’étant penché sur elle, il menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. A l’instant elle se leva, et les servit.
    40Après le coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Il imposa les mains à chacun d’eux, et il les guérit. 41Des démons aussi sortirent de beaucoup de personnes, en criant et en disant: Tu es le Fils de Dieu. Mais il les menaçait et ne leur permettait pas de parler, parce qu’ils savaient qu’il était le Christ.
    42Dès que le jour parut, il sortit et alla dans un lieu désert. Une foule de gens se mirent à sa recherche, et arrivèrent jusqu’à lui; ils voulaient le retenir, afin qu’il ne les quittât point. 43Mais il leur dit: Il faut aussi que j’annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu; car c’est pour cela que j’ai été envoyé.
    44Et il prêchait dans les synagogues de la Galilée.

  • Laisser un commentaire