Culture, Economie, Histoire, Politique, société, Voix

Ni la Russie, ni la Grèce ne méritent d’être traitées ainsi

Non, Monsieur Ziegler, en dépit de toute la sympathie que l’on peut vous porter, ce que vous avez dit de la Russie, ce que vous avez dit de la Grèce lors de la présentation de votre récent ouvrage paru au Seuil est indigne de l’Universitaire que vous êtes.

Ce 6 mars chez PAYOT Rive-Gauche à Genève,  en effet, où vous avez été invité à parler de votre livre, « Lesbos, la honte de l’Europe », vous avez accusé Vladimir Poutine d’être un « génocidaire » et avez vu la Russie, responsable de la situation actuelle  en Syrie.

Mieux, il vous a suffi d’énumérer l’ensemble des dégâts qu’elle a causés pour avoir l’approbation d’un public présent en nombre. A cela seulement se mesure le succès d’un matraquage médiatique qui ose encore s’appeler information.

La Russie? Poutine? Coupables. Mieux, criminels. Pis, génocidaires.

Fortement ébranlé par ce que vous avez découvert des conditions dans lesquelles se retrouvent autant de « persécutés » -terme que vous avez souvent employé pour désigner celles et ceux qui ont fui leur pays- vous vous érigez en juge et censeur.

Monsieur Ziegler, la situation qui prévaut en Grèce est autrement plus complexe que celle que vous avez dessinée à grands coups d’accusations lancées ici et là avec, en dernier ressort et suprême coupable, le Président Poutine.

Je suis venue vous écouter, ce soir, par amour pour la Grèce. Oui, ce pays qui a une histoire dont peu mesurent l’ampleur des souffrances qu’il a connues.

Qui a une idée de ce que fut la guerre d’indépendance avec ses 200.000 morts?

Qui a une idée de ce que fut la guerre civile qui a sévi juste après la deuxième guerre mondiale et qui a fait 150.000 morts et une centaine de milliers de réfugiés?

Quant à la longue tradition d’accueil dont jouit la Grèce, elle n’est plus à prouver.

Alors parler de la corruption qui la gangrène, c’est un peu vite se dédouaner face à ce que représente un tel flux migratoire auquel elle doit faire face.

Monsieur Ziegler, est-ce votre humanisme au-dessus de tout soupçon qui vous confère pareille autorité à prononcer autant de sentences?

Voici une séquence à méditer, celle qui oppose Hubert Védrine à Eric Zemmour.

Autant dire qu’on est un peu ailleurs dans la réflexion et l’analyse et qu’y porter attention vaut autant que celle que je vous ai portée en venant vous écouter ce soir.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  • Reply Charles o5 7 mars 2020 at 11h06

    C es vrai que M. Jean Ziegler et malgré tout le respect qu on lui doit a fauté en attaquant la Russie et Poutine de cette manière. Ceci nous rend très froids à l égard de cette déclaration-faute. Espérons qu il rectifiera publiquement ses fausses dires afin qu on ne lui colle pas l étiquette d un naufrage inattendu car il se trompe d ennemi ! Il nous a habitué au mieux! La balle est dans son camp. Je ne pense pas qu il va augmenter la vente de son Livre sur Lesbos, la honte de l Europe (but de ce show) bien au contraire.

    NB: Dans son superbe avant dernier livre, Chemin de l espérance, il disait à 100% le contraire! Je dis cela je ne dis rien!

  • Reply Laurence Guillon 7 mars 2020 at 20h38

    M. Jean Ziegler verse dans la manipulation honteuse qui fait en ce moment le malheur de l’Europe et la condamne à disparaître. Le génocide qui est en cours et en projet, c’est le nôtre.

  • Reply Jihème 8 mars 2020 at 20h58

    M. Jean Ziegler fait partie de ces grandes âmes volontiers donneuses de leçons aux nombreux ploucs que nous sommes. Mais que pense-t-il de l’avenir de l’Europe face à ce flot sans fin de « migrants » et autres réfugiés venus du reste de la planète ? Les droits des individus ne concernent-ils pas aussi le droit des habitants de Lesbos, ceux de la Grèce, ceux de l’Europe à défendre leur mode de vie, leur sécurité, leur civilisation face à des hordes manipulées par les puissants du jour, prises en otage par Erdogan dans son chantage à l’égard de l’UE et sa volonté de reconstituer l’empire ottoman dans ses anciennes possessions européennes ? Et toutes ces ONG qui vivent du commerce de ces mêmes migrants en collusion de fait avec les passeurs qui les exploitent, qui donc les finance – ce serait intéressant de le savoir en détail – pour qu’elles aient ainsi de tels moyens, de telles complaisances de la part des médias dominants et qu’elles veuillent en plus dicter leur loi aux pays d’Europe et les obliger à plier devant leurs exigences « droits-de-l’hommistes »?

  • Laisser un commentaire