Culture, Histoire, Politique, société, Voix

La RTS ne lâche rien… « Poutine-Navalny, le duel » est l’intitulé de l’une de ses émissions phares

La Radio Télévision Suisse (RTS) persiste et signe. La honte ou le sens du ridicule, ça ne la connaît pas. L’inculture, ou pis, la propagande, non plus. Voici que Navalny est comparé à Mandela. Là, on atteint un nouveau sommet.

Digne de celui qui m’avait valu un échange de courriels avec un confrère de ce journaliste que j’avais, par courtoisie, informé du sujet de blog que j’avais consacré à sa manière de présenter ces « faits politiques ». Autant dire que le ton n’était pas à la conciliation de sa part mais à la menace.

Eh oui, ainsi va la liberté d’expression sous nos latitudes et dans une Suisse qui se dit neutre.

Voici donc que dans le cadre d’une célèbre émission de la RTS, « Géopolitis », programmée pour ce 21 février et relayée par TV5Monde, son présentateur nous donne à voir Navalny comme un Mandela du genre…

L’experte invitée à donner son point de vue sur la situation remet quelques points sur les i mais qui ne modifient en rien l’insistance de notre journaliste à présenter la Russie de manière torve. Pour qui ne la connaît pas, comment comprendre l’orientation délibérée que donne ce journaliste d’un pays qu’il ramène à un choix d’images savamment sélectionnées?

C’est à cela que l’on reconnaît la propagande, aucune chaîne d’Etat ne ferait mieux.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

6 Commentaires

  • Reply Daniel 20 février 2021 at 22h24

    « La RTS ne lâche rien… « Poutine-Navalny, le duel » est l’intitulé de l’une de ses émissions phares »

    La comparaison entre un ours et un cafard serait plus proche de la réalité.

    « Voici que Navalny est comparé à Mandela. »
    Il va lui manquer un nombre certain d’années de prison. Comme quoi le cafard n’est pas un animal dangereux.

    A part ça les c… ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnait.

  • Reply Alexander 19 mars 2022 at 19h07

    Toute personne généralement quelconque douée de raison finit par comprendre qu’il existe des experts de la Russie qui n’ont aucune idée sur ce qui s’y passe et ceux qui ne savent même pas ce qui s’y passe. En fait, ce ne sont pas des experts de la Russie, ce sont des experts du faux de la Russie. Une pratique constante les a rendus assez bons dans l’erreur depuis environ vingt ans. Et ça marche toujours très bien. Ainsi a-t-on inlassablement enracinées les opinions… Malheureusement il est peu probable qu’ils puissent être rapidement remplacés. La Vérité ne rassasie pas et le mensonge n’étouffe pas… (proverbe biélorusse?).

    – « J’ai cru jusqu’ici que c’était l’ignorance
    qui faisait les grands sots, et non pas la science.
    – Vous avez cru fort mal, et je vous suis garant,
    Qu’un sot savant est sot plus qu’un sot ignorant. »
    (Molière – Les femmes savantes)

    • Reply Hélène Richard-Favre 19 mars 2022 at 21h10

      Hélas, très difficile de vous donner tort, Alexander et c’est d’autant plus terrible.

      Merci de ces deux belles citations!

  • Reply Charles 05 19 mars 2022 at 21h57

    @Daniel,
    Comme vous dites: »A part ça les c… ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnait. »
    mais encore plus comme Michel Audiard a dit dans une réplique-culte: « Quand on mettra les cons sur orbite, ils n ont pas fini de tourner  » . Et la RTS n a pas fini de tourner non plus bien que nous payons en Suisse une redevance ….de 335 francs par an par les contribuables, c est notre argent SVP payé pour la redevance radio/TV (redevance média) dès 2021. Et tout ça pour ça, à voir et entendre des âneries des âneries ?! Si la RTS paierait autant à un employé qui raconte des âneries, continue-t-elle à le payer où elle le vire sinon c est l hôpital qui se foute de la charité. Il faudrait que ceux qui fournissent les info paient eux m^me ces âneries mais pas les citoyens et un referendum dans ce sens va se faire sous peu….

    Cette réplique est extraite du film « Le Pacha » de Georges Lautner. C’est Jean Gabin , alias Louis Joss commissaire divisionnaire qui l’assène au commissaire Gouvion(Robert Dalban). Joss cuisine son collègue, car il a découvert qu’il fréquente une jolie serveuse dont le frère fait partie de la pègre locale…

    MICHEL AUDIARD UN DIALOGUISTE HORS PAIR:

    Cette réplique et bien d’autres, on la doit à Michel Audiard(papa du cinéaste Jacques).

  • Reply Daniel 20 mars 2022 at 01h18

    Spécial Canard Déchaîné!
    Dans sa dernière édition ce torchon a pris fait et cause pour les nazis ukrainiens. Bien sûr il n’informe pas ses lecteurs des crimes des nazis, mais préfère évoquer – au conditionnel s’il-vous-plaît, les pertes russes. Et de s’en réjouir pour plastronner que ça ne se passe pas comme prévu pour eux. Donc, aucune vérification des faits et totale incompréhension de la situation. Cette opération – au fait il n’y a pas eu de déclaration de guerre, donc restons en à « opération » – oppose 200’000 Russes contre 600’000 Ukrainiens dont environ 100’000 nazis. Eh oui, les Russes n’ont pas besoin de plus pour faire le ménage: ils ont la maîtrise du ciel et la supériorité technologique. Ils ont mis d’abord la pédale douce avec deux objectifs: préserver au maximum les civils, pris en otages ou comme boucliers par les nazis, et espérer que l’armée régulière se rende plutôt qu’elle se suicide. La démilitarisation se fera avec ou sans le consentement des intéressés. Pas de bol, l’armée n’a pas encore compris. Donc les Russes augmentent la pression: missile hypersonique sur une caserne militaire à Nikolaiev. C’est un avertissement. Il ferait bien d’être pris au sérieux.

    C’est fou le nombre d’armes et de munitions que les Ukrainiens laissent derrière eux et qui est remis aux républiques indépendantes.

    Ah oui, le torchon annonce 130 tanks russes détruits. Conclusion à la lecture de ce chiffre et d’autres: l’armée russe, piétine, subit de lourdes pertes… Oui et alors? Pourquoi n’annonce-t-il pas, ce torchon, que les Ukrainiens dans le même temps ont perdu plus de 1300 tanks? Oui, on se demande bien pourquoi.

    Il faut savoir que ce torchon participe plein pot depuis des années à la campagne de calomnies visant à préparer l’opinion publique occidentale à la guerre contre la Russie.

    J’ai déjà écrit que de voir ce formatage forcené de l’opinion publique occidentale m’avait permis de comprendre comment les deux guerres mondiales avaient été possibles. La haine antirusse a été instillée, puis directement suscitée pendant des années.

    Place donc à la haine, cette « valeur » historiquement typiquement occidentale. Suffit de comparer avec les autres « opérations » menées elles par les ricains et autres européens. Quand les Libyens, les Irakiens, les Afghans, les Syriens, les Yéménites, le Serbes (tiens des européens!) sont massacrés, c’est sans importance, surtout, surtout ne pas blamer les massacreurs, ni bien sûr les « sanctionner ».

    Les fascistes ricains ont demandé à la Chine de sanctionner la Russie, sinon…
    Réponse 1: « Can you help me fight my friend so that I can concentrate on fighting you later? »
    Réponse 2: Les Chinois n’ont pas oublié le bombardement en 1999 de leur ambassade à Belgrade par l’otan, alors: Fuck off!

  • Reply Daniel 20 mars 2022 at 21h22

    Un autre documentaire sur les crimes des nazis contre les peuples du Donbass:
    https://www.veteranstoday.com/2022/03/20/blockbuster-donbass-documentary-the-nasty-truth-about-ukie-nazi-warcrimes/

  • Laisser un commentaire