Politique

Le choix

Ce 17 novembre, s’est tenu sur France2, le dernier débat dans le cadre de la Primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle française de 2017.
Ce débat a eu de la tenue.
On y a vu une NKM le recentrer à une ou deux reprises tandis que les questions posées dérivaient vers d’autres sujets que ceux qu’elles concernaient.
On y a vu des politiciens faire front face à des journalistes qui s’imposaient.
On y a aussi senti une forme d’union entre les candidats concurrents même si chacune et chacun, dans sa conclusion, a su défendre sa position propre.
Ce qui a été présenté ce soir au public a été de qualité.
Le fait est que la perplexité demeure quant à la suite qui sera donnée par la ou le candidat qui remportera cette primaire.
Et le véritable problème est sans doute là. Dans le désabusement qui s’est emparé de nombre d’électrice et d’électeurs face à trop de promesses électorales non tenues.
Or l’éloignement des urnes ou le choix du « tout sauf »  n’est pas la solution la plus heureuse. 
Elle l’a prouvé lors de l’élection de l’encore actuel Président de la France. 
Cet électorat qui a porté le candidat socialiste de l’époque au pouvoir et qui désormais le rejette sinon le conspue, ne peut sen prendre qu’à lui-même.
A moins de s’estimer avoir été trahi.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire