Politique

Prisomnié innocent

Non, ce n’est pas un néologisme, c’est le terme que le Président de tous les Français a trouvé pour s’exprimer au sujet du sort de tout justiciable.
Demi-lapsus selon Darius Rochebin de la RTS, lapsus selon de nombreux journalistes de l’Hexagone qui en rendent compte.
Lors de la traditionnelle interview du 14 juillet, François Hollande était soumis aux questions de David Pujadas et de Gilles Bouleau qui l’ont interrogé au sujet de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy.
Il va de soi que Moi Président de la Justice ne pouvait que défendre l’objectivité de cette institution dont il a annoncé qu’il serait Président.
Sa litanie que la rhétorique définit comme anaphore, marquera sans doute autant sinon plus les esprits que son mandat que l’avenir qualifiera de quinquennat s’il le veut bien.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire