Politique

Ukraine, OTAN et (dés)info

L’information livrée par nombre de medias occidentaux selon laquelle l’OTAN aurait démontré une Russie prête à intervenir dès lors que près de 40.000 soldats auraient été photographiés par satellites le long de la frontière avec l’Ukraine a été démentie par Moscou.
La guerre des images ne date certes pas d’hier.
En l’occurrence, ici, c’est la crédibilité de l’Occident et de ses relais médiatiques empressés qui est mise à mal.
Mais ce n’est pas la première fois que la Russie relève l’exploitation faite de la présence de ses forces militaires à l’intérieur de ses terres et non contraires aux normes du droit international.
Ainsi et s’agissant des photos de l’OTAN, l’intérêt de les publier maintenant alors qu’elles ont été prises en août 2013 a sans doute dû être considéré opportun.
Car comme le relève la RTS, qui commente elle aussi cette « information », celle-ci intervient au moment où le président russe a prévenu Bruxelles et Kiev d’un risque de cessation possible des livraisons de gaz en cas de non règlement de la dette de l’Ukraine à la Russie.
http://fr.ria.ru/world/20140410/200948853.html

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire