Voix

Ukraine, pays où les reporters sont le plus agressés

La formule d’usage consiste à dire que les faits ont la vie dure. Les idées fixes tout autant et surtout celles qui nient les réalités.

Ainsi, combien de fois n’est-il question de liberté d’expression bafouée en Russie, d’opposition muselée, de démocratie inexistante et j’en passe et des meilleures.

Pour qui aura la curiosité d’y jeter un oeil, sans le perdre, le rapport publié sur le site de Reporters sans frontières dresse le bilan des journalistes emprisonnés, assassinés et victimes de violences en tous genres.

Le rapport publié est celui de l’année 2014, celui de 2015 le sera en décembre, comme il se doit.

Il paraît difficile d’envisager l’ONG qu’est Reporters sans frontières, financée par le Kremlin pour y distiller sa propagande mais certains y parviendront-ils peut-être.

Pour rappel, Temps Présent l’enfer est russe

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire