Histoire, Politique, société, Voix

Villa La Grange, 16 juin – 9 juillet 2021

L’image qui illustre ce sujet vous rappelle peut-être un souvenir. Celui d’une rencontre de laquelle il a été à plusieurs reprises question sur ce blog tant l’événement n’a pas suscité l’unanimité.

Lorsque les Présidents états-uniens et russe se sont serré la main sur le parvis de cette demeure juste après qu’entre eux, le Président de la Confédération helvétique leur souhaite la bienvenue, l’image aura fait le tour du monde.

Ce qui sera resté des entretiens menés par Joe Biden et Vladimir Poutine, l’avenir le dira. Quoi qu’il en soit, l’événement aura été, pour moi, un moment fort tant je n’ai eu de cesse, sur ce blog, d’appeler à la diplomatie.

Rêve ou voeu pieux, l’appel demeure.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

6 Commentaires

  • Reply Charles 05 10 juillet 2021 at 10h41

    Bonjour Mme Hélène Richard-Favre,
    Il se peut que vous avez raison de dire que « la rencontre des Ms Poutine/Biden à Genève est un moment fort même si cet évènement n a pas suscité l unanimité »

    Il semble que le conseil de sécurité de l ONU vient de décider de créer un plan et un mécanisme de l aide humanitaire pour la Syrie (enfin!) avec le soutien et la bénédiction majeurs autant de la Russie que de l USA suite aussi à des entretiens téléphoniques entre les deux présidents sus cités …

    In fine, avant de vendre la peau de l Ours avant de l avoir tué…On verra bien les scenarii qui vont avoir lieu…. On verra bien ….

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Reply louistisserand 10 juillet 2021 at 13h15

    https://helenerichardfavre.ch/9632-2/

    Cette confrontation des deux chefs mondiaux, avec une Prime pour Poutine, est la preuve du Multipolaire Multilatéralisme, je t’aime, moi non plus, mais il faudra nous supporter avec les aléas de la Politique influencés par le Deep State et les manœuvres pas toujours faciles et délicates qui peuvent donner lieu à des dérapages incontrôlés. Pour le Pentagone on est à la veille d’une guerre nucléaire et pour la Grande Russie, on attend calmement les envahisseurs aux frontières, pour qu’ils se brûlent en allant trop loin. La faillite du système bancaire des Rothschild, et les dettes cumulées des Banques centrales qui se changent comme par miracle en actifs reprenables par ces mêmes Banques auprès des Banques affiliées, avec l’impression des dollars à volonté, et la création d’actions fourre tout avec des actifs pourris et de la crise des subprimes, ressemble beaucoup à 2007-2008. La crise des subprimes (en anglais : subprime mortgage crisis) est une crise financière qui a touché le secteur des prêts hypothécaires à risque (en anglais : subprime mortgage) aux États-Unis à partir de juillet 2007. Avec la crise bancaire et financière de l’automne 2008, ces deux phénomènes inaugurent la crise financière mondiale de 2007-2008.
    La crise trouve son point de départ dans la hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale à partir de 2005. Cette hausse, renchérissant le coût du remboursement des prêts, s’accompagne ainsi d’un taux de défaut de 15 % de ces crédits en 2007. En outre, à partir de 2007, pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les prix de l’immobilier baissent. Cette baisse, qui n’avait pas été anticipée, provoque de nombreuses faillites parmi les organismes de crédit qui avaient délivré des subprimes. En effet, ces organismes se remboursent, en cas de défaut sur un prêt, en vendant le bien immobilier. Cette baisse provoque également des faillites nombreuses parmi les fonds d’investissements qui spéculaient sur ces mêmes prêts hypothécaires à risque.
    Enfin, la crise s’étendit au reste du monde, dans un contexte de contagion, à l’ensemble des acteurs économiques en raison de la titrisation, lorsque les banques qui finançaient les fonds d’investissement, lesquels avaient fait faillite, refusèrent de se prêter de l’argent de peur qu’elles ne détiennent des liquidités « toxiques ». Ces prises de position sont à l’origine de la crise financière mondiale de 2007 qui déboucha sur la crise bancaire et financière de l’automne 2008, entraînant le monde dans la crise économique des années 2008 et suivantes.
    La crise des subprimes a instauré une méfiance envers les créances titrisées comprenant une partie de ces crédits.

  • Reply Charles 05 11 juillet 2021 at 09h35

    @Louistisserand,
    J ai bien lu avec plaisir votre texto costaud surtout quand vous dites: » Pour le Pentagone on est à la veille d’une guerre nucléaire et pour la Grande Russie, on attend calmement les envahisseurs aux frontières, pour qu’ils se brûlent en allant trop loin.  »

    Au fait une 3 ème guerre mondiale nommée par les anglo-saxons d une manière « sexy » la « WW3  » serait certainement nucléaire, drones…etc… mais qui ne durera pas plus de 30 minutes.
    Je pense que cette « WW3 » ne va pas commencer un de ces prochains jours ou des mois car elle a déjà débuté depuis 30 ans et dans les années nonante, info pour ceux qui ne sont pas encore au courant! Depuis les années 90 date depuis laquelle les USA avaient commencé des grandes guerres militaires « traditionnelles » extra territoriales qui commencent et qui ne se terminent jamais car peut être ça est leurs buts les américains (le Deep state comme vous dites) . Nous avons vu ce qui s est se passe en Afghanistan, Pakistan, Libye, Syrie, Irak …et bientôt les palestiniens, les chinois et les Russes….

    Bien à Vous et Merci aussi à Mme H.R.-F, Editrice de ce blog
    Charles 05

  • Reply louistisserand 11 juillet 2021 at 19h19

    Bonjour et merci à Hélène de nous permettre de nous exprimer, je pense que l’article de Charles 05 est purement compatible avec la pensée actuelle des grands dirigeants mais que la situation s’est aggravée avec la guerre covidienne, et les manœuvres sans cesse autour de la Russie, il n’y en a pas une qui se termine sans qu’une autre se crée, avec permis de tirer des deux côtés (AVIA.PRO Russe), sans pour autant déclencher l’irréparable, mais jusque-où ? jusqu’à la faille favorable d’un des deux camps, et l’arrivée du Machia’h Juifs des Loubavitch! Pour le Président Poutine, il gagnerait la guerre en 90 mn si cela lui est favorable. Hélène est très prudente et contrairement à moi qui parle sans ambages, ce qui me qualifie dans les personnes stupides, et ne veut pas bouleverser la mentalité Suisse qui est toujours paisible et bon enfant, c’est pour cela qu’elle avait supprimer mon post, et je suis très heureux, qu’il réapparaisse, étant comme elle, mais moi c’est d’une grand mère suisse, Adeline Valentine LEJEUNE, née CONCHON de LATOUR, descendante de Charlemagne…
    https://vk.com/club172436263
    voir l’article de Bienvenue en entête https://www.facebook.com/groups/Eglise.Antique.du.Christ.et.Marie.Madeleine

    et la venue du Machia’h juif. https://fr.wikipedia.org/wiki/Dynastie_hassidique_Habad-Loubavitch

    • Reply Hélène Richard-Favre 11 juillet 2021 at 21h11

      « Hélène est très prudente »… non, je souhaite avant tout rester positive. Je goûte peu les accusations faciles quand la politique est si complexe que jamais rien n’est aussi simple que l’on pourrait penser. Un camp n’est pas meilleur ou pire qu’un autre quand dominent de lourds enjeux et de colossaux intérêts.

      Quant à la raison pour laquelle j’ai publié ce sujet, elle a été énoncée. Merci de rester dans le cadre proposé.

  • Reply Charles 05 14 juillet 2021 at 08h37

    Bonjour Mme Hélène Richard-Favre,

    Vous êtes l Editrice de votre blog et c est normal que vous soyiez positive et pourquoi pas que cela plaise ou déplaise à qui que ce soit, moi le premier!?

    Néanmoins, si on parle de deux camps qui doivent sereinement dialoguer , j entends par ça, sauf erreur de compréhension de ma part chose qui m arrive 🙂 qu on peut prendre comme exemple flagrant l USA et la Russie. Le premier de ces deux camps, l USA, est un état voyou qui refuse de dialoguer avec le 2 ème camp soit dit la Russie. De ce fait, L USA voudrait imposer sa loi et sa politique sur ses concurrents légitimes, la Russie et la Chine pour ne citez qu eux. L Amérique parle plus de God que d autres comme Allah chez les autres ou Dieu ou Boudha ou je ne sais pas qui comme force divine…etc…)Là bas aux states on dit : « God Bless America et In God We Trust » et ceci est même écrit sur leur billet vert, comme quoi ! Et je pense que si « God » savait ce que l USA dit et fait à son nom, God aurait une honte à mourir à cause de tels adeptes qui voient toujours la poussière dans l oeil de l autre mais jamais la poutre dans le sien … Ou c est comme dit un proverbe libanais: »C est le chameau qui se moque du bossu mais s il voyait sa propre bosse, il tomberait de honte si la Honte et la Dignité feraient encore parties de ce qu il lui reste de ses mini-manuels d action et de son mode d emploi….

    Bien à Vous..
    Charles 05

  • Laisser un commentaire