Politique

Alep, rappel et autres considérations

capture d’écran Twitter #bassamtahha
Certains le connaissent, il est islamologue, politologue et professeur de Lettres arabes.
Bassam Tahhan est Franco-Syrien.
Alors que la situation à Alep alerte tant de médias, voici ce qu’il en dit:
https://twitter.com/hashtag/bassamtahhan?src=hash
Mais qui ignorerait, encore, que l’information, pis, l’émotion soit sélective?
A leur corps défendant ou pas, les journalistes qui contribuent à répercuter des points de vue orientés vont au-delà de l’information. 
Ils jugent et décident qui est victime de qui et comment.
Pendant ce temps-là, la vie s’en va mais comme ils savent à cause de qui et pourquoi, ils continuent de montrer du doigt les mêmes.
Puisse ce sinistre procédé cesser avant qu’il ne soit trop tard, c’est ce qu’il ne reste plus qu’à souhaiter à autant de martyres en Syrie et partout ailleurs où l’innocence est prise en otage.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire