Culture, Politique

La liberté si je meurs

En France, on l’a compris et on l’a vu au mois de janvier dernier, on est attaché au principe de liberté d’expression.
Combien de Charlie, en effet, n’ont-ils défilé dans les rues pour le rappeler?
Est-ce selon ce principe que Nicolas Sarkozy se serait exprimé au sujet de François Bayrou?
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/04/08/25002-20150408ARTFIG00091-pour-nicolas-sarkozy-bayrou-c-est-comme-le-sida-quiconque-le-touche-meurt.php
Alors que l’on estime des sketchs de Michel Leeb qu’il devrait admettre leur dimension raciste, il y aurait de quoi,aussi,interroger la tolérance accordée à la culture de ces petites phrases tant prisées par un certain milieu médiatico-politique français.
Que cette petite phrase ait été dite ou non par le Président de l’UMP, la mettre ainsi en exergue comme s’y emploie Le Figaro interpelle, quoiqu’il en soit, le principe de liberté d’expression.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire