Politique, Religions, société

L’Evangile selon Charlie

Peu de temps après l’attentat qui a décimé Charlie Hebdo, est apparu le slogan Je suis Charlie.
Expliqués comme symboles, ces mots ont envahi les esprits et les coeurs saisis par l’émotion.
Ainsi enfermée dans, Je suis Charlie, l’empathie a été scandée et ritualisée.
Arboré comme identité pour tous,  Je suis Charlie a converti les foules ou peu s’en faut.
Etre Charlie s’est imposé.
Etre ou ne pas être, Charlie, ne devait plus être la question.
Etre Charlie, ainsi, est devenu un slogan identitaire.
Pour le pire du meilleur dont il s’est dit porteur.

Sujet publié en page 20 de l’édition papier de « La Tribune de Genève »du 19 janvier 2015

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire