Politique, Religions, société

L’islamophobie comme « stratégie »

Dans un récent sujet de ce blog avait été citée l’interview d’une sociologue algérienne:
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/02/08/la-femme-l-islam-et-la-gauche-europeenne.html
Il était question, dans ses propos, du fait qu’il existait, dans l’islam, des centaines de lois différentes voire contradictoires. 
Mais, précisait Marieme Helie Lucas, les intégristes ont presque réussi à faire accepter l’idée que l’islam, c’est eux (…) et que quiconque s’oppose à leurs élucubrations supposément religieuses s’attaque donc à l’islam même.
Et d’ajouter que le terme d' »islamophobie » illustre leur stratégie: osez me contredire et je vous accuse de haïr l’islam. 
De dire, comme certains, que la réforme de l’islam doit venir de l’intérieur, à lire Marieme Helie Lucas et les combats qu’elle évoque, on comprend ce qui en résulte.
Les femmes récalcitrantes aux lois des intégristes ont été brûlées vives, torturées, décapitées, leurs têtes promenées en parade.
Si la sociologue parle surtout du sort des femmes, difficile de ne pas songer, par exemple, à celui qui était réservé à tout Allemand qui s’opposait au pouvoir nazi. 
Nombre d’Allemands ont été victimes du régime d’Hitler! Les a-t-on aussi invités à réformer les lois en vigueur de l’intérieur?

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire