Politique, Religions

Orlando, Magnanville, la vie comme elle s’en va

On se fait fusiller à Orlando mais le refrain est aussitôt entonné, on n’a pas peur.
On assassine à Magnanville mais nos médias nous racontent qui est le « meurtrier présumé ».
Soit!
On le sait, tuer à l’aveugle au nom de l’Etat islamique, selon Bernard Cazeneuve, ne serait pas un délit…
http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/27/ce-n-est-pas-un-delit-de-proner-le-djihad.html
En ce temps de jeûne à vocation spirituelle, on aurait sans doute attendu mieux que pareille boucherie.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire