Politique, société

Pouvoirs et divisions

© GEAI LAURENCE/SIPA

Dans la suite du précédent sujet de ce blog, deux points de vue méritent réflexion.
Tandis que le premier considère que le terrorisme doit être combattu en France, pour ce qui la concerne:
http://www.magistro.fr/index.php/template/lorem-ipsum/en-france/item/2770-pas-en-syrie-mais-en-france
le second prévient des conséquences engendrées par la lutte contre l’Etat islamique en Syrie:
http://www.atlantico.fr/pepites/pour-directeur-fbi-devons-preparer-diaspora-terroriste-venue-syrie-fois-ei-vaincu-2778189.html?utm_medium=social&utm_source=linkedin
En même temps et sur un autre plan, circule un courriel selon lequel se cacheraient des terroristes derrière les réfugiés.
La version n’est pas inconnue.
Ledit courriel attire aussi l’attention sur le fait que, parmi les réfugiés, figureraient avant tout des hommes musulmans tandis que les victimes de l’Etat islamique sont autant de femmes, d’enfants, de yézidis et autres chrétiens.
Autant de prises de position témoignent d’une situation qui, certes, mobilise mais divise.
Dans ce sens et si, comme dit le proverbe, l’union fait la force, la solliciter et la créer serait à privilégier.
Reste à savoir quels pouvoirs en place le souhaitent vraiment…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire