Politique, société

Genève, violente agression d’un policier

A quand, une manifestation de SolidaritéS ou de tout autre parti politique en soutien à ce policier agressé et dans le coma?
Les femmes seules ne sont pas victimes de violence.
Toute personne qui s’oppose à la brutalité de fous furieux s’y expose. En l’occurrence, les fonctionnaires au service de l’ordre public.
Lisez cet article dont l’ensemble pourrait être cité ici et vous réaliserez comment la situation évolue non seulement à Genève mais en Suisse, ce pays que certains considèrent encore comme idyllique.
Il l’est peut-être, vu sous un certain angle. Lequel, cela reste à définir.
En attendant, il ne semble plus vraiment se distinguer d’autres qui dressent le même constat que celui énoncé dans l’article.
A l’absence de toute considération apportée à la fonction de policier, s’ajoute le manque de moyens mis en oeuvre pour l’exercer.
Autrement dit, à chacune et à chacun de s’arranger avec ce dont il dispose et adieu va!

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire