Culture, Histoire

Les dieux ou les aigles, du stade?

Au risque de doucher la joie de mes compatriotes helvètes, il paraît tout de même important de revenir sur quelques images d’un match de football qui a fait leur fierté.
C’était hier soir, à Kaliningrad, l’équipe suisse affrontait celle de Serbie.
Tout un symbole, était-il énoncé ici ou là, tandis que la Nati compte quelques joueurs qui ont de fortes attaches kosovares tout autant que suisses, bien sûr.
Le fait est que l’aigle bicéphale mimé par deux buteurs  est un signe que l’Association Suisse de Football (ASF) interdit comme le rappelait, d’ailleurs, cet article du grand quotidien suisse Le Matin. 
Mais ces héros, dieux ou aigles du stade, ont donné à la Suisse d’accéder à la victoire contre la Serbie. Ainsi va le sport.
Quant à l’Histoire, eh bien, laissons-la … à l’Histoire, semble être le message, sauf erreur ou omission…

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire