Politique

L’Occident et ses références

Qu’un certain Occident se montre critique face à la politique menée par le président russe, on l’a bien compris.
Que ce même Occident sélectionne ses références à l’appui, tout autant.
Après les 86 % d’une Russie qui rirait quand les gens meurent dans le Donbass*, en passant par le califat orthodoxe* que voudrait créer Vladimir Poutine, voici la lauréate du Prix Nobel de littérature 2015 déclarer que les Russes font la guerre aux Ukrainiens. À leurs frères et que des avions russes sont en train de bombarder la Syrie.
http://www.afp.com/fr/info/la-nobel-de-litterature-alexievitch-denonce-le-bellicisme-de-la-russie
Ce jeudi 10 décembre, Svetlana Alexievitch recevra son Prix des mains du Roi de Suède.
Que l’oeuvre de l’écrivain biélorusse ait été récompensée regarde l’Académie qui l’a honorée.
Mais que cette distinction autorise la lauréate à énoncer autant de contre-vérités la discrédite.
Les tensions actuelles entre Occident et Russie n’ont rien à gagner avec de telles propos mensongers.
A moins que le choix opéré par Stockholm n’ait été, comme d’aucuns l’affirment, de pur intérêt politique.
 
* Lettre ouverte
* La Nobel récidive

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire