Culture, Histoire, Politique, société, Voix

Oui la situation en Ukraine est grave. Mais la manière d’en informer?

Ce soir, dans le cadre du téléjournal de la RTS, est invité une fois encore à s’exprimer, le député européen Raphaël Glucksmann.

Je ne puis que rappeler à votre attention cette lettre ouverte que je lui avais adressée. Nous étions en décembre 2016, le 21 pour être précise. La guerre en Ukraine y est évoquée.

La guerre qui a embrasé le Sud-Est du pays dès 2014 déjà et pas en 2022!

Je suis pour la qualité de l’information.

Et puis aussi,  j’apprécie l’objectivité à respecter lorsque l’on est un média d’ETAT. Cette objectivité se marque, entre autre, par la variété de personnalités invitées plutôt que la répétition des mêmes.

Raphaël Glucksmann est un intervenant récurrent de la chaîne publique suisse romande.

 

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Daniel 26 février 2022 at 09h47

    Voir un juif (il n’est pas le seul!) soutenir les nazis qui ont fomemté le coup d’Etat de 2014 et qui commettent des crimes de guerre, quel retournement historique! Il est loin le temps où les juifs allaient chercher Barbie en Bolivie pour le traduire en justice. Parce ce que ce que font les Russes en Ukraine est exactement la même chose, aller chercher les criminels nazis pour les traduire en justice. Cette alliance entre nazis et certains juifs est très surprenante. Sans moi. Je n’oublie rien.

    Et aujourd’hui tous l’occident soutient les nazis ukrainiens dont les battalions azov et donbas sont payés par… des juifs.

    Aucune morale!

    En discutant avec des amis, il est apparu qu’aucun ne savait la présence et les actions des nazis ukrainiens, ni que la guerre contre le Donbass date de février 2014. C’est dire comment fonctionne la presse en occident: elle désinforme systématiquement.

  • Reply Robert Roudet 26 février 2022 at 12h02

    Je vais donner quelques précisions à propos du commentaire ci-dessus, même si je ne vois pas bien le lien avec la lettre qu’il accompagne. Kolomoïski finance depuis le départ le bataillon puis régiment Azov (pour plus amples renseignements sur cette formation et son emblème hautement parlant, voir tout bêtement Wikipedia, tout est parfaitement clair). Kolomoïski est un Juif ayant la triple nationalité, ukrainienne, israélienne et chypriote grec. C’est un oligarque ukrainien, seconde fortune du pays; les discours anti sémite des officiers de ce régiment ayant fini par lui déplaire, il leur a coupé les vivres. Ces messieurs ont donc mis en sourdine ce genre de propos et tout a recommencé comme avant, Kolomoïski paye, le régiment Azov massacre. Ces renseignements que je donne sont des renseignements de seconde main, mais je les crois fiables. En tous cas voilà qui nous soutenons: des gens qui auraient chez nous leur place en prison.

    • Reply Hélène Richard-Favre 26 février 2022 at 12h14

      Merci beaucoup mais j’ai largement informé au sujet de cet homme aux trois passeports. J’ai même entrepris une démarche auprès des autorités du canton.

      Quelques sujets parmi les nombreux que j’ai consacrés à ce philanthrope financier…

      https://helenerichardfavre.ch/?s=Kolomoïski

    • Reply Hélène Richard-Favre 26 février 2022 at 12h18

      En fait, Monsieur Roudet, vous ne pouvez sans doute pas le savoir car vous intervenez sur ce blog depuis peu et je vous en remercie. Mais ce blog a été 9 ans durant hébergé sur le site de la « Tribune de Genève », a été l’un des plus lus et commentés et puis, soudain, a été fermé. Le transfert du blog sur ce site n’a pas pu retenir les commentaires et les sujets ne sont pas toujours restitués de manière idéale sans que leur contenu n’ait été touché mais leur mise en forme que, peu à peu, je restitue au mieux.

      Ce sont près de 400 sujets que j’ai consacrés à la guerre dans le Donbass…

    Laisser un commentaire