Economie, Histoire, Politique, société, Voix

La députée et le gouverneur

Depuis ce qu’il a été convenu d’appeler les « accords de Minsk » , les commentateurs de tous bords on délivré leurs analyses sinon leurs conclusions.

On aura déjà lu, vu et entendu tout et son contraire tandis que l’incertitude demeure quant à l’issue de la guerre qui déchire l’Ukraine.

Vue de l’extérieur, elle a suscité toutes sortes de réactions liées à la diversité des intérêts en jeu sinon aux partis pris et autres préférences idéologiques ou politiques.

Vue de l’intérieur, aussi, rien de plus logique.

Du nombre de points de vue exprimés par autant d’Ukrainiens d’un bord ou de l’autre de l’échiquier socio-politique, voici celui d’une députée du conseil régional de Dniepropetrovsk.

Pour rappel, le gouverneur de ladite région de Dniepropetrovsk est ce résident genevois dont le prolongement du forfait fiscal devait être discuté en fin d’année 2014 par le Conseil d’Etat genevois.

A l’heure actuelle, rien ne semble avoir été publié de la décision prise en relation avec la compatibilité ou non des activités de cet homme qui ne se cache pas de financer des milices privées dans le sud est de l’Ukraine.

L’information à rendre à cet égard ne relève sans doute d’aucune priorité pour nos journalistes pourtant prompts à dénoncer tout ce qui irait à l’encontre de droits humains.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire