Politique

Echo du Donbass

C’est avec l’accord de la personne qui m’a adressé le message ci-dessous que je le publie, tant la détresse dont ces lignes témoignent est forte.

Elle s’ajoute à l’écoeurement de bon nombre de mes compatriotes face à l’aptitude de certains de nos journalistes à persister dans la plus pure mauvaise foi.

Ce jour encore, sur la RTS, on entend dire que l’OSCE déplore plus de 5’000 morts en Ukraine dans la foulée de l’annexion de la Crimée.

Cette manière torve de présenter la mort de milliers de personnes en dit long sur la qualité de l’information. Pis, sur la neutralité de cette Suisse que j’ose encore aimer car elle est l’une de mes deux patries, l’autre étant la France.

La persistance avec laquelle certains médias occidentaux présentent la situation en Ukraine est aussi indécente que dommageable. Non seulement pour l’image qu’elle renvoie d’eux mais pour tous les citoyens qu’elle prend en otage de leur obsession à rendre la Russie responsable des ravages causés dans le Donbass.

Je me suis exprimée à cet égard dans l’interview que j’ai publiée ici même et à laquelle répondent, précisément, ces lignes:

Bonjour Mme Richard-Favre.

J’ai lu votre interview et cela me fait beaucoup de plaisir qu’il y a quelqu’un en Suisse qui comprend le vérité de cette horrible situation.
J’habite dans le canton de Vaud et il n’y a pas long temps que j’ai été naturalisée. Je veux faire quelques chose pour aider à la population de ma ville natale ou au moins d’informer des suisses de tout ce qui se passe au Donbass, parce que des gens de mon entourage ne savent même pas qu’est ce qui est Donbass.
Mes grands parents sont à Donetsk et ne veulent pas partir même s’ils sont bombardés tous les jours. C’est horrible quand tes proches peuvent mourir et tu n’as rien que de l’accepter, je ne l’aurait pas souhaiter à mon pire ennemi.
La ville où je suis née n’existe plus. L’atmosphère et la vie de Donetsk sont empoissonnées par des fascistes. Mon cœur cri des douleurs qui viennent de l’ignorance.
Je vous prie de m’aider à réaliser quelques chose pour la faveur de Donbass et de ses gens innocents.
En attente de votre réponse, veuillez agréez Mme Richard-Favre, mes salutations distingués.

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire