Culture

L’offensive européenne

Grec, Prix Nobel de littérature en 1979, Odysséas Elytis s’était un jour exprimé sur l’avenir de l’Union Européenne.
C’était au début des années 1980, à Rome: 
Nous savons que l’idéal européen ne pourra pas se réaliser s’il ne prend pas appui, clairement, sur son socle spirituel, sur les bases des civilisations grecque et romaine, c’est-à-dire la Démocratie et le Droit, à quoi il faut ajouter l’esprit apporté par le christianisme.

Décédé en 1996 à Athènes, le poète aura sans doute déjà pu mesurer le peu d’écho que ses mots rencontraient auprès des instances de l’Union Européenne.
La voix d’Odysséas Elytis, comme celle de tant d’autres humains, a été étouffée.
Il appartient désormais à ses compatriotes d’affronter l’idéal européen qui leur est proposé.
A lire l’article ci-dessous, on peut conjecturer de diverses manières.
Il n’en demeure pas moins vrai que le peuple grec n’a pas encore capitulé.
http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/14/2143483-la-crise-grecque-ne-fait-que-commencer.html#xtor=EPR-1

Post précédent Prochain article

Vous pourriez aussi aimer

Sans commentaires

Laisser un commentaire